Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

‘’ Nos corps sont des jardins,
dont nos volontés sont les jardiniers ‘’

Shakespeare

Quelle est la différence entre la sophrologie et la Sophrologie Caycédienne ?

La Sophrologie Caycédienne n’est pas une branche de la sophrologie mais bien la sophrologie dans sa forme authentique telle que créée et développée par son fondateur, le Dr. Alfonso Caycedo depuis 1960. 
C’est avec une approche résolument médicale et scientifique qu’il crée cette nouvelle discipline appelée « sophrologie » d’après les racines grecques SOS-PHREN-LOGOS ou « étude de la conscience en équilibre ». 
Il ne  protégera pas cette dénomination, loin de se douter à l’époque du formidable développement que sa discipline allait connaitre. 
En 1992, pour bien encadrer sa technique et la différencier des pratiques qui se sont développées de façon parfois anarchique sous le nom de « sophrologie » devenu générique,
le professeur Caycedo dépose alors le nom de « Sophrologie Caycédienne ». Pratiquer la Sophrologie Caycédienne ou s’entraîner avec un sophrologue caycédien est la garantie de recourir à une pratique reconnue et contrôlée, et à des professionnels formés dans le respect de l’authenticité de la méthode.

A qui s’adresse la sophrologie ?

La sophrologie s’adresse à des publics de tout âge et toute origine – Adultes – Adolescents – Enfants – Bien vieillir.
On distingue trois champs d'application principaux : médical et paramédical, social, éducatif et sportif, préventif, qui est une application de la Sophrologie Caycédienne à la gestion du stress ou à l’amélioration de la performance dans des contextes tels que l’entreprise, les organisations, les métiers de la création, etc.

Y a-t-il des contre-indications à la sophrologie ?

Toute personne en pleine possession de ses facultés peut pratiquer la Sophrologie Caycédienne. Le sophrologue adaptera toujours les exercices proposés à la condition psycho-physique de son sophronisant.

La Sophrologie Caycédienne est-elle une thérapie ?

La sophrologie peut être utilisée comme complément à des thérapies (para)médicales mais ne s’y substitue pas.
Selon le but recherché on se référera à une séance de sophrologie simple ou à une séance de sophrologie à objectif thérapeutique. 
Une séance de Sophrologie Caycédienne à objectif purement thérapeutique n’est possible que si un diagnostic spécifique a déjà été établi par un praticien (médecin, psychologue, physiothérapeute, etc.) et si ce dernier estime que la sophrologie constitue un traitement adapté au trouble identifié.

Qu’est-ce que la phénoménologie ?

La phénoménologie est un courant philosophique majeur apparu au 20ème siècle, avec le philosophe Edmund Husserl (1859-1938), et qui propose une nouvelle manière d’étudier la conscience grâce à la méthodologie phénoménologique. 
Le Dr. Caycedo va adapter cette méthodologie pour étudier la conscience humaine en utilisant des attitudes phénoménologiques telles que la 
« suspension du jugement » ou « l’épochè », qui consiste à accueillir les « phénomènes » qui apparaissent durant la séance sans les juger, les comparer ou les interpréter.

La Sophrologie Caycédienne est-elle liée à des croyances particulières ou à des philosophies orientales ?

Les trois premiers degrés de la Méthode Caycedo® sont le résultat des études phénoménologiques et scientifiques menées par le Dr Alfonso Caycedo lors de son séjour de deux ans en Inde puis au Japon. Ils sont une adaptation à la sensibilité occidentale de certaines techniques de base du yoga et du zen. 
La sophrologie fournit une base théorique et une méthode basées sur la phénoménologie existentielle. 
Il s’agit d’une méthode apolitique et n’appartenant à aucune confession, au moyen de laquelle chacun est libre de vivre la spiritualité et les croyances qui lui sont propres.

Quelle est la différence entre la sophrologie et les techniques de relaxation, l’hypnose, etc. ?

Contrairement à l’hypnose, la sophrologie n’est pas une méthode de suggestion dans laquelle le sujet est passif. 
La personne qui la pratique, bien qu’orientée par le sophrologue, reste pleinement consciente ; elle est l’acteur principal de ses expériences et du changement qui en résulte. 
Au-delà de l'apprentissage de techniques de relaxation permettant de se détendre ou de surmonter les problèmes de la vie quotidienne, la sophrologie est une philosophie et permet de développer une attitude positive face à la vie, pour une existence sereine et pleine de valeurs.

La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité

(Principe de la Constitution de l’OMS)

La Sophrologie c’est un moment privilégié que l’on s’accorde ! Un rendez-vous avec soi-même ! Devenez actif sur la voie de votre Mieux-Etre pour Mieux-Vivre